La clef

 

Donne-moi l’accès aux portes de notre ville

Que je file avec toi le long des chemins blancs.

Mais courir aussi vite m’est bien inutile

Si tu gardes avec toi le trousseau de nos champs.

 

Donne-moi la fortune aux jeux ou en amour

Que ma roue s’abandonne au pied de ton destin

Et si le hasard répond quand viendra mon tour

C’est que ta réussite aura baignée mes mains.

 

Donne-moi le code,

La solution, la méthode.

Fais sauter les chaines

De mon cœur qui saigne.

Crée donc l’ouverture,

Cadenas, serrure…

En intimité,

Donne-moi la clef.

 

Réponds à mes questions, parle-moi en silence

Que je découvre enfin ce qui se cache en toi

Et si nous savons tout de l’autre en transparence,

L’énigme n’en sera plus voilée que de soie.

 

Donne moi la mesure et le « la » quand je chante

Que les notes s’envolent au delà des portées

Et si en chef d’orchestre, je glisse sur tes pentes,

C’est que tu es ma terre, et de mon sol la clef.

 

Donne-moi le code,

La solution, la méthode.

Fais sauter les chaines

De mon cœur qui saigne.

Crée donc l’ouverture,

Cadenas, serrure…

En intimité,

Donne-moi la clef.

 

Tant que mes doux matins sentiront ta présence

Et qu’en te regardant, je saurai qui je suis,

Peu importe l’endroit, et puis je m’en balance

Nul besoin d’une clef pour être au paradis.

 

Donne-moi le code,

La solution, la méthode.

Fais sauter les chaines

De mon cœur qui saigne.

Crée donc l’ouverture,

Cadenas, serrure…

En intimité,

Donne-moi la clef.

la-clef.jpg

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site