Le bois fleuri

Juste un an aujourd’hui, que j’ai vu mon futur

Adossé à ce rêve que j’avais jadis

Etre réalité comme une sinécure

Aussi rare que dans la vallée pousse un lys.

 

J’ai acheté un bois, tout près d’un cimetière

Il y pousse cent fleurs quand on trouve une pierre.

Un tapis de jonquilles et quelques perce-neiges

Un champ orange et jaune étale son cortège.

 

Enfin ou bien déjà, rallonge chaque jour

Comme grandit l’histoire entre nous mon amour

Un arbre dont les branches aspirent à la gaité

Et dont la sève nourrit nos printemps fruités.

 

Un mur pour chaque enfant sans oublier le toit

Des yeux et des couleurs pour mon cœur en émoi.

Un rayon par sourire à éclairer nos vies

A la lisière de mon doux rêve accompli.

 

Quelle folie d’acheter un bois en hiver,

Et de le laisser choir tout près du cimetière.

J’y ai planté ma vie, mon demain, ma famille

Et qui poussera comme un tapis de jonquilles.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site