Raymonde

C’week-end j’suis parti voir mon pote
Qui ‘avait l’air triste et plein d’remords
Il dit « viens pas » j’ai les chocottes
Tu connais pas ma femme, elle mord !
 
Quand j’suis arrivé, elle m’a fait
Un grand sourire moi j’été fan
Mais c’était juste pour m’amadouer
L’soir j’pleurai d’jà sous mes Ray…bannes
 
Elle me mit d’abord une claque
Pendant la vaisselle sur la nuque
Elle m’a dit frotte plus fort ou je frappe
J’veux que ce soit nickel Tête d’onuc !
 
Je comprenais alors bien tard
Pourquoi l’ami était mourant
Fallait pas allumer l’pétard
Qui nous surveiller en s’marrant
 
Quand nos écuelles étaient lavées,
Fallait nettoyer les carpettes
Elle nous dit « Crapauds ! Activez
Je suis la reine des rai…nettes ! »
 
Une taloche dans la tronche encore
Un chicot arraché puis deux
Elle dit « jv’eux qu’ça brille comme de l’or,
Maniez-vous le derche, tête de nœuds »
 
On faisait ensemble nos prières
Pour que se termine le cauchemar
Mais surgissait la dame de fer
Pour nous ruiner de tout espoir
 
« Faudrait faire aussi les carreaux
Obéissez, cafards immondes !
Je mérite tout c’qu’il y a d’plus beau ! »
On s’exécutait à Ray…monde
 
Elle nous maravait les guiboles
A coup de lattes et méchamment
On se prenait coups et torgnoles
Pendant qu’elle gueulait « tête de gland ! »
 
Mon copain s’faisait une raison
Depuis des années ça durait
J’ me révoltais, j’lui dis « T’es con ! »
Et on fut surpris à s’sauver.
 
Elle nous traina dans son cachot
Il me dit « Fait gaffe à ton sexe ! »
Je répondis à mon poteau
« T’inquiètes ! J’ai de super ré…flexes ! »
 
Le combat fut terrible j’avoue
Elle veut me choper, je bifurque
Puis dans mes parties son genou
J’étais sa nouvelle tête de turc
 
A trois on était invité
A un évènement, un mariage
Elle me colla un pain dans l’nez
Juste avant l’heure du maquillage
 
Je pissais l’sang, elle m’faisait peur
Des bleus sous les yeux, j’avais mal
Elle me dit « Après l’vin d’honneur,
J’te boufferais tout cru, quel ré…gal ! »
 
Il fallait qu’on se tienne pénard
On faisait semblant d’être cool
 « Fais gaffe à ta gueule tête de lard
Et à toi aussi tête d’ampoule ! »
 
Elle me matait pendant la foire
On devait profiter d’ce bol
Je me suis mis à la faire boire
Y’avait plus d’sang dans son alcool
 
On réussit à faire semblant
Et de s’approcher d’un avion
Et mon ami se sacrifiant
Venait d’signer sa ré...dition
 
Il prit une branlée de plus
Devant mon coucou dans les cieux
Elle lui brisa un des radius
Puis ils partirent en tête…à queue
 
 
Mon poteau périt en morceau
Attaché au fond de la marre
Tout coincé dans sa belle clio
Mais au grand bonheur des té…tards.
 
La légende raconte que Raymonde
Est quelque part au fond de l’eau
Mais ma tête à couper qu’c’est faux !
Qui aime bien châtie dans ce monde
 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site