Dis le moi

Eric LENOIR m'a fait l'honneur de reprendre ce titre emprunt de Nostalgie. Ce "diseur d'histoires" comme il se définit est bien plus que ça...
Il pleuvait ce matin, j’ai rouvert les cartons
Dont j’avais oublié la place dans la maison
J’ai dénoué le fil des lettres de Saint Malo
Je viens juste de comprendre, de lire entre les mots…
 
Je nous ai vu voler si légers comme avant
Ils avaient existé alors nos sentiments
On se cachait si mal mais comment avouer
Quand on avait quelqu’un ou quand on se mentait…
 
Dis-moi qu’on s’est aimé, dis le moi et c’est tout
Que je plonge avec toi et si  tu me regardes
On ne fera rien d’autre, qu’un sourire par mégarde
Quand le monde à côté ne saura rien de nous
 
Tu connaissais ma route mais tu ne l’as pas prise
C’est quand la peur s’en mêle, que nos rêves se brisent
Comment peut-on se perdre sur le même chemin
Quand on s’est tant croisé à se tenir la main.
 
Dis-moi qu’on s’est aimé, dis le moi et c’est tout
Que je plonge avec toi et si  tu me regardes
On ne fera rien d’autre, qu’un sourire par mégarde
Quand le monde à côté ne saura rien de nous
 
Je n’avais pas prévu de te lire ce matin
Toi tu refais surface, et renaît le besoin
Car tu me fais toujours le même effet qu’avant
Car il existe encore, au fond ce sentiment…
 
 
Dis-moi qu’on s’est aimé, dis le moi et c’est tout
Que je plonge avec toi et si  tu me regardes
On ne fera rien d’autre, qu’un sourire par mégarde
Quand le monde à côté ne saura rien de nous...

 

Saint 1

4 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site