Un boulevard

 

Encore une zique piquée chez Georges Winston! Chuuuut !

 

un-boulevard.jpg

 

Un boulevard, un sourire,

Et, sans rien dire,

Ils se comprennent, quand même.

 

Son regard, son souvenir,

Et, sans rien dire,

Il, la rappelle, quand même.

 

Mais, le temps, les a éloignés ;

Mais, maint’ nant, il veut tout rattraper ...

 

Un rencard, quelques rires,

Et, sans rien dire,

Il, l’embrasse, tout d’ même.

 

Mais trop tard, pour lui dire,

Il lui faut, s’abstenir,

Un autre, maint’ nant, elle aime ...

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site